Les types de maintenance industrielle

évolution de la maintenance industrielle

La productivité des entreprises industrielles dépend de la qualité des outils et des programmes d’entretien des équipements utilisés. Pour préserver l’efficacité des outils, la société doit mettre en place un type de maintenance en adéquation avec les besoins de l’industrie. Alors, quels types de maintenance industriels l’entreprise doit-elle disposer ?

Les maintenances industrielles les plus courantes

Il existe plusieurs niveaux de maintenance industrielle.

La maintenance de prévention

En cas de révision ou de panne, ce type d’entretien permet de supprimer les causes d’accidents graves et ainsi diminuer les temps d’arrêt des activités. Il s’effectue en fonction des critères prédestinés et repose sur des vérifications de conformité. Il faut ainsi vérifier périodiquement les machines pour relever des anomalies et effectuer des réglages simples sans outillage particulier ni arrêt de l’outil de production.

La maintenance protectrice systématique

Ce type de maintenance suit un calendrier défini en fonction du temps et la quantité de produits fabriqués. Il est aussi effectué selon la distance franchie lors des acheminements des biens ou encore du nombre de cycles effectués. C’est à partir de la mise en service, après une révision complète ou partielle que cette fréquence d’intervention est déterminée. Elle est effectuée la maintenance des équipements soumis à réglementation, tels que :

  • les appareils sous pression,
  • les appareils de levage,
  • les convoyeurs,
  • les ascenseurs,
  • les extincteurs, etc.

Pour les appareils dont la panne pourrait provoquer des accidents graves, tels que :

  • Les avions,
  • Les trains,
  • Les équipements dont le prix de défaillance est élevé.
maintenance industrielle

La maintenance rectificative

Elle s’effectue directement après la détection d’une anomalie sur un instrument, un équipement ou encore une unité de production. Elle est rarement programmée. Contrairement aux maintenances préventives ou prédictives, on l’effectue seulement lorsqu’un plan d’entretien a été créé au préalable, car elle entraine inévitablement une panne.

La maintenance de prévention

Elle est établie en suivant des calendriers d’entretiens bien définis. Ce sont les techniciens qui font la planification en prenant en compte l’historique de la pièce et les défaillances passées. Avec l’évolution de la maintenance industrielle, un logiciel appelé système de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) est souvent utilisé. Cet outil permet de voir de tous les détails des interventions. Tous les employés peuvent y jeter un coup d’œil et suivre les opérations et les plans de maintenance.

La maintenance hypothétique

Les techniciens interviennent rarement dans ce type de maintenance. Elle est très économique. Tous les employés peuvent s’activer dans les tâches de maintenance sans s’appuyer essentiellement sur des mécaniciens ou des ingénieurs. En effet, aucune formation n’est requise pour l’effectuer.

Les objectifs de la maintenance industrielle

Chaque catégorie de maintenance a son propre objectif

  • L’objectif de la maintenance de prévention est de réduire la possibilité de défaillance des matériels en cours d’utilisation,
  • La maintenance préventive systématique a pour but d’éviter les pannes et les arrêts des activités, de réduire les dépenses liées aux dysfonctionnements des matériels,
  • La maintenance rectificative a pour objectif de remettre l’équipement en état de marche,
  • La maintenance de prévention a pour but d’analyser le bon fonctionnement des outils de production qui sont souvent chers et éviter toute panne sèche,
  • Elle a pour but de créer une unité de production dispensée de pannes mécaniques et de soucis techniques.

Pourquoi faire de la maintenance industrielle ?

  • La maintenance industrielle évite de faire des dépenses qui proviennent des pannes,
  • Elle permet de restaurer les équipements défaillants pendant plusieurs années,
  • Les outils moins performants pourraient être utilisés plus longtemps,
  • Le temps d’arrêt en cas de panne est évité,
  • Tous risques d’accident sont évités grâce à la maintenance industrielle.