Comment lever des fonds pour un projet ?

Comment lever des fonds pour un projet

La levée de fonds a pu aider plusieurs entreprises à démarrer et à pérenniser ses activités. Cela parait moins évident, mais c’est tout à fait possible de gagner des fonds importants avec. Pour réussir une levée de fonds, des étapes spécifiques, méthodiques et rigoureuses doivent être suivies. Les techniques et astuces suivantes vous seront indispensables.

Techniques et techniques de levée de fonds

Plusieurs techniques sont utilisées pour lever des fonds. Les plus utilisés sont :

  • Le crowdfunding ou le financement participatif,
  • Le capital-amorçage: ce sont des fonds créés par l’État pour le Programme d’Investissements d’Avenir ou PIA,
  • Le Business Angels : les investisseurs apportent leurs fonds propres pour soutenir financièrement une ou plusieurs entreprises,
  • Les Venture Capitalists ou investisseurs en capital-risque : les investisseurs sont des banques, des compagnies d’assurance ou encore des institutions financières.

Pour réussir une levée de fonds, il est important de suivre des étapes et réparer les documents que les investisseurs pourraient demander.

Etapes pour réussir une levée de fonds

Réussir sa levée de fonds

Afin que votre levée de fonds soit un succès, il faut suivre plusieurs étapes.

Etape 1 : Préparer les actions à mener

Dans une levée de fonds, vous allez convaincre les investisseurs à financer votre projet. Vous devez :

  • Identifier les professionnels qui vous accompagneront,
  • Préparer le business plan, présentation orale, résumé du projet.

Etape 2 : chercher les investisseurs

Vous pouvez maintenant chercher les éventuels investisseurs. Pour ce faire, il faut :

  • Faire une liste des investisseurs à cibler, les contacter,
  • Envoyer la présentation du projet aux investisseurs sélectionnés.

Etape 3 : la due dilligence

Quand vous avez obtenu un accord préalable sur les futurs investissements, l’investisseur commence la « due diligence », c’est-à-dire faire des vérifications ou un audit.

Ils vont ainsi évaluer :

  • La rentabilité estimée si la levée de fonds réussit,
  • Les risques commerciaux, financiers, juridiques, fiscaux et sociaux.

Étape 4 : analyser le projet et les futurs lancements

Pour réussir sa levée de fonds l’analyse ou la valorisation du projet est très importante. Cette valorisation dépend :

  • Du stade d’avancement du projet,
  • Du positionnement par rapport aux concurrents,
  • De la taille du marché ciblé,
  • Des perspectives de revenus, etc.

Etape 5 : rédiger la lettre d’intention

La lettre d’intention est un dossier dans lequel un investisseur confirme que le projet l’intéresse. Ce document contient tous les éléments clés de la levée de fonds, tels que :

  • Le montant de l’investissement,
  • Les titres émis en contrepartie.

Etape 6 : les négociations juridiques

lever des fonds pour un projet

Des négociations juridiques seront également effectuées. Elles se portent sur :

  • Le changement des statuts de l’entreprise,
  • La rédaction du pacte d’associés ou d’actionnaires.

Etape 7 : la finalisation

Appelé également « closing », la phase finale de levée de fonds est le moment où le financement est réalisé par l’investisseur. Le pacte d’actionnaires sera signé.

Levée de fonds : avantages et inconvénients

Elle présente des avantages et des inconvénients pour l’entreprise qui la lance.

Les avantages de la levée de fonds

  • Elle permet de trouver le capital pour financer le projet,
  • Les apports financiers peuvent ouvrir de nouvelles perspectives,
  • Un développement du réseau professionnel,
  • Les fonds obtenus de seront pas remboursés,
  • Les investisseurs apportent des conseils, expertise, etc.

Les inconvénients de la levée de fonds

  • Un délai de réalisation long : entre 6 et 9 mois entre le départ et l’aboutissement,
  • On ne peut pas connaitre d’avance si la levée de fonds sera réussie ou non,
  • Structurer l’entreprise et instaurer des processus pour gérer les investisseurs.